C’est pendu, bienvenue!

La pendaison de crémaillère: vous l’avez compris, je parle bien de ce concept consistant à inviter ses amis à ruiner votre nouvelle déco toute fraichement posée alors que vous venez tout juste d’emménager, que la propreté est à son paroxysme et que vous venez de vous engager intérieurement: « cette fois-ci mon lieu de vie ne deviendra pas un taudis ».

Sadomasochisme? Défi infligé à soi-même? Besoin de combler cette non présence de meubles (parce qu’évidemment, le meuble télé imitation Roche Bobois vert anis laqué est en rupture chez Ikea) par une multitude d’individus piétinant votre moquette?

Les motivations de cet acte criminel demeurent un mystère, mais quoiqu’il en soit vendredi soir mon meilleur ami y passait et c’est par le biais de cet article que je lui témoigne aujourd’hui mon admiration infinie.

Préparer sa pendaison de crémaillère c’est avant tout se dévoiler à ses voisins comme le nouveau qui:

  1. ne les a pas invité,
  2. leur a prouvé une nouvelle fois que « nouvel arrivant » ne rime pas avec « panier de muffins maisons » sauf dans Desperate Housewives,
  3. va ruiner leur soirée à partir de 20h avec de la musique lounge de club échangiste et à partir de minuit avec du Claude François.

Pour ces raisons culpabilisantes et aussi en prévisions de tous ces invités qui entre 20h et 21h (pour les retardataires branchés) se tromperont de sonnette et dérangeront les voisins pendant le JT de TF1, il faut penser au « petit mot ». Oui, oui, je parle bien de ce petit bout de papier scotché dans le hall de l’immeuble, rédigé à la main (pour appuyer sa dimension sincère) de votre écriture illisible attestant que vous n’utilisez plus de stylos depuis 2008 et qu’aux alentours de 3h du matin ce sera bien vous qu’ils pourront apercevoir torse nu et dégoulinant de sueur se trémousser dans le hall sur les Lacs du Connemara.

Capture d’écran 2014-10-19 à 14.47.23

Il est 20h, la pression monte. En vérité, vous êtes prêts depuis 17h30, mais vous vous donnez un mal fou pour donner l’impression que tout a été préparé à la dernière seconde, voire même que vous étiez tellement overbooké que vous aviez oublié que vous receviez ce soir « oh ce sera à la bonne franquette avec les moyens du bord! Pas de chichis, on se connaît trop! ». Oh oui c’est sûr que par cette phrase lancée sur un ton ultra-détente-cool-peace (vous vous entrainez), personne ne comprendra que vous avez changé de place le saladier de m&m’s environ 6 fois entre 18h et 19h27, celui de chips 5 en l’espace de 10 minutes, que vous avez mesuré la distance entre les deux récipients jusqu’à tomber sur 35 cm, allumer et éteints les bougies à 3 reprises, redisposer les coussins sur les fauteuils jusqu’à obtenir l’effet « juste jetés à l’arrache »…enfin bref, personne ne comprendra que pendant les 3 précédentes heures vous avez frôlé le burn-out!

D’ailleurs, il fait chaud non? Vous reteignez les bougies. Vous transpirez toujours autant, alors vous changez de T-shirt. Oui de T-shirt, parce qu’une chemise ruinerait totalement la dimension « bonne franquette » que vous tenez temps à donner à votre soirée. Vous vous rendez également compte en ouvrant votre armoire que le t-shirt que vous enfilez est le dernier convenable que vous ayez (ensuite ce sera votre T-shirt Captain Kebab, une folie shopping que vous avez regretté dans la seconde).

21h, les premiers invités arrivent! Ah, vous allez enfin pouvoir souffler un peu! Boire un petit verre, y’a que ça de vrai!

Vous accueillez chaleureusement vos invités à base de « shhh !! », « tes chaussures dans l’entrée steuplé », et la soirée peut commencer!

Vous vous amusez au bout de 3 verres (qu’on vous force à boire, allez savoir pourquoi!) qui vous font relâcher la pression. Vous devenez tellement détendu que vous en oublier de remettre en place le saladier de chips et de remplir celui de m&m’s. Vous en venez même à bénir à haute voix votre appartement de bénéficier de ce grand balcon sans lequel votre moquette serait imprégnée pendant des mois de cette odeur infecte qu’est celle du tabac, et ne vous rendez même pas compte que la playlist programmée a été remplacée par le dernier tube en date de Black M (d’ailleurs vous êtes même en train de danser dessus et vous shazamez).

3 verres de vins rouges renversés sur la moquette plus tard (que malgré votre état d’ébriété avancé vous parvenez à nettoyer sans pleurer), vous avez oublié que la soirée était chez vous, et vous vous comportez comme un invité…bourré, vous complimentez même la déco (que vous trouvez quand même mieux chez vous, mais bon tout le monde n’est pas vous !).

Vous décollez très frais pour la boite en vogue du moment du Sexion d’Assaut plein la tête!

Ce n’est que demain lorsque vous aurez dessaoulé, que vous prendrez conscience du nombre de muffins à préparer pour vous faire pardonnez, à tel point que vous pourrez quasiment en faire votre métier. ❤

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s